Un photographe veut montrer que tout le monde est beau à sa façon.

Suis-je beau/belle ? À l'ère d'Instagram, Facebook, Twitter et autres réseaux sociaux, cette question trotte dans la tête de plus en plus de monde, surtout les jeunes. Pour certains, il n'y a rien de plus important que de trouver le meilleur angle et la meilleure pose pour la montrer au monde entier, parfois même avec l'aide de Photoshop...

L'artiste de 23 ans, Saskia Frietsch, trouve cette mode plus que dérangeante et décide de lancer un projet à contre-courant. À ses 16 ans, elle a été diagnostiquée atteinte d'une grave maladie intestinale qui lui a valu l'extraction des tissus infectés. Depuis, la jeune femme vit avec un anus artificiel, mais cela ne l'empêche pas de croquer la vie à pleines dents et de se sentir belle et attirante. Elle affiche même ses cicatrices avec fierté. C'est pour cette raison qu'elle a mis en place le projet Projekt Grenzenlos (Projet sans limites) dans lequel elle photographie des personnes avec des "défauts" et capture leur beauté unique et magnifique. Les résultats sont sublimes !

Au début, ce projet était plutôt une "thérapie personnelle" pour aider Saskia à accepter son corps tel qu'il était. Mais il ne fait aucun doute que l'autre but de ce projet est le message simple, pourtant extrêmement important, qu'elle veut faire passer : chaque personne est unique et possède une caractéristique spéciale. Il suffit juste de l'accepter et d'en reconnaître la véritable beauté. Ces photos sont là pour le prouver.

Source:

bento, Instagram

Commentaires

Également féroce