Des parents découvrent un jumeau caché lors d’une fausse couche

Sadie Brittle est coiffeuse, âgée de 32 ans et maman de Summer, une petite fille très mignonne de quatre ans. Lorsque Sadie apprend qu’elle est de nouveau enceinte, elle est aux anges ! Enfin un petit frère ou une petite soeur pour sa Summer !  

Mais après huit semaines de grossesse seulement, elle perd son bébé. L’embryon s’était développé en dehors de l’utérus (grossesse extra-utérine) et elle fait donc une fausse couche. C’est un coup dur pour Sadie. 

Alors qu’elle fait toujours le deuil de cet espoir d’enfant disparu trop rapidement, elle est étonnée de voir que son ventre grossit de jour en jour. Un peu effarée, elle se demande si elle doit s’en inquiéter ou non. 

Un jour, en allant au supermarché avec sa fille, celle-ci pointe soudainement du doigt une brique de lait en disant "Maman, on a besoin de prendre du lait pour le bébé."

Ses parents tentent de lui expliquer de nouveau la mort dans l’âme que non, il n’y a plus de bébé. Mais la petite fille fronce les sourcils et grince des dents, l’air très sur d’elle. Et elle lance: “C’est vous qui ne comprenez pas. Il y a un bébé.” 

La maman, bouleversée par l’air assuré de sa fille, décide de faire un test de grossesse pour être sûre. C’est la surprise la plus totale ! Elle est toujours enceinte ! 

Elle retourne alors voir son gynécologue qui n’en croit pas ses yeux et veut en avoir le coeur net, lui proposant une échographie. À l’écran, il découvre un embryon en parfaite santé, bien logé dans l’utérus. En 23 ans de carrière, il n’avait jamais vu une chose pareille. 

En découvrant notre petit garçon à l’échographie, mon médecin n’arrivait pas à le croire. On a entendu son petit cœur qui battait. J’étais enceinte de 19 semaines !

Finalement, le gynécologue trouve une explication : Sadie était à l’origine enceinte de deux enfants, deux ovules ayant été fécondés. L’un était à l’extérieur de l’utérus et a conduit à la fausse couche. Le deuxième se développait pendant ce temps tout à fait normalement. C’est un cas extrêmement rare de double grossesses, qui concerne une femme enceinte sur 30 000. 

Gary, son mari, n’arrive pas à réaliser la chance qu’il a : “J’étais à peine remis de la perte de l’enfant qu’on m’annonce que j’ai un autre enfant en parfaite santé. C’est une chance incroyable que j’ai !

Le bébé, un petit garçon baptisé Teddy, est donc venu agrandir la famille. Un petit miracle qui mérite d’être raconté. La petite Summer a eu une excellente intuition, pourrait-on même dire un sixième sens.

Commentaires

Également féroce