Une femme opère un papillon.

Peu de temps avant de mourir d'un cancer, la mère de Romy McCloskey lui a dit qu'elle se réincarnerait en papillon : "Ne t'en fais pas, Romy. Chaque fois que tu verras un papillon, ce sera moi qui t'enverrai un message pour te dire que je vais bien et que je t'aime."

Depuis, cette texane est toujours à la recherche de papillons de couleurs. La jeune styliste a même commencé un élevage de chenilles de papillon qu'elle trouve dans son jardin. Elle les emmène chez elle où elles peuvent commencer leur métamorphose à l'abri de leurs prédateurs. Une fois que les papillons sortent, Romy les remet en liberté.

Or, un jour, un papillon se blesse gravement une aile en sortant de son cocon et ne peut pas voler. Bouleversée, Romy décide alors de ne pas remettre le papillon en liberté et de s'en occuper chez elle jusqu'à la fin de sa courte vie.

Un ami lui envoie alors un guide pour reconstituer l'aile d'un papillon avec l'aide d'un autre. Romy lit l'article et apprend les étapes une à une puis elle décide de se lancer : "je me suis dit qu'avec mon expérience dans le stylisme, à coudre et réparer les vêtements, je pouvais y arriver."

Romy prépare tout ce dont elle a besoin : pinces, ciseaux, colle, talc et un cure-dents. Elle prend également un papillon mort récemment duquel elle prélèvera l'aile.

Pour commencer, elle bloque le papillon à l'aide d'un fil de fer. Ensuite, elle coupe doucement les extrémités endommagées du papillon pour que le tout soit droit. Le papillon ne souffre pas étant donné que les insectes volants n'ont pas de capteurs de douleurs dans les ailes. C'est comme lorsque nous nous coupons les ongles ou les cheveux.

Ensuite, elle coupe délicatement l'aile du donneur et l'adapte à celle du blessée. Elle dépose la colle sur les bords de l'aide avec le cure-dents et colle le tout. Elle verse un peu de talc sur l'aide pour bien sécher le tout et libère l'insecte.

Regardez les images de l'opération dans la vidéo ci-dessous (en anglais) :

Le lendemain, elle relâche le papillon dans son jardin : "j'avais peur pour lui, mais je l'ai encouragé comme une maman avec son enfant qui fait du vélo pour la première fois."

Après un petit tour dans le jardin, le papillon s'en est allé : "J'étais vraiment heureuse et encore... le terme 'heureuse' ne suffit pas. Je n'ai pas les mots pour décrire ce que j'ai ressenti. C'est comme si mon coeur s'élevait avec lui dans les airs."

Romy nous montre qu'avec de la volonté, on peut tout faire dans la vie. Elle a sauvé la vie de ce papillon ! Une jolie histoire comme on les aime.

Commentaires

Également féroce