Une fillette atteint d’une rare maladie est soignée avec de la Vaseline.

Nagina est une jeune fille qui vit au Népal, en région rurale. Par un coup du sort, elle est née avec une maladie rare, qui rend sa peau très épaisse et écailleuse. Ses parents, de pauvres fermiers, n’ont pas les moyens ni les connaissances pour lui venir en aide, et ne savent pas quoi faire pour elle. Nagina est une enfant en perpétuelle agonie, dont la peau sèche, craquelle, jusqu’à tomber. Rongée par sa condition, elle se renferme sur elle-même, perd la parole et entre dans une grande dépression. Pendant des années, elle ne rit plus, ne sourit même plus. Sa vie n’est plus que souffrances. 

Facebook/Kanthan

Lorsqu’une équipe médicale arrive au village, ils la découvrent dans une cabane en bois, cachée, incapable de bouger et dans une grande détresse. 

On l’emmène alors au Centre de Réhabilitation pour Enfants Handicapés, où les médecins diagnostiquent qu’elle est atteinte d’ichtyose, une maladie qui rend la peau écailleuse. Malheureusement, il n’y a pas de traitement connu pour cette maladie. 

Pourtant, une organisation humanitaire, Direct Relief, entend parler de l’histoire de cette jeune fille et décide de lui venir en aide. Pour la soigner, ils décident de lui appliquer de la Vaseline, une gelée qui permet d’hydrater un maximum les cellules de la peau, de les régénérer et les guérir.

La Vaseline est donc livrée au centre par caisses, et jour après jour, les infirmières traitent la peau de l’enfant dans son ensemble. Chaque matin, on la baigne, puis on couvre son corps de compresses imbibées de la pommade.  

Facebook/Kanthan

Les résultats ont été visibles dès les premiers jours et ne cessent d’émerveiller le corps médical: la peau devient moins dure, un peu plus rose, les cellules saines remplacent les cellules écailleuses. Elle guérit ! 

facebook/Kanthan

Nagina, contre toute attente, a vu sa vie se transformer. En quelques semaines, la souffrance disparait peu à peu et la jeune fille est enfin en paix. Ce traitement à la Vaseline qui peut paraitre très simple pour nous autres, lui a littéralement sauvé la vie. 

Nagina a rencontré les autres enfants du centre, elle s’est remise à sourire, à rire, et a commencé une physiothérapie pour apprendre à se déplacer avec une chaise roulante. 

Aujourd’hui, des mois après, l'adolescente a quatorze ans et étudie dans une école spécialisée pour enfants handicapés. Elle s’est révélée être une enfant rayonnante, intelligente, ouverte aux autres et au monde. 

Facebook/Kanthan

Elle est extrêmement douée et malgré la malformation de sa main, elle s’est adaptée et écrit maintenant mieux que moi !” confie le Docteur Bibik Banskota, directeur médical au Centre. 

Facebook/Kanthan

Dans beaucoup de pays pauvres avec un faible niveau d’éducation, c’est un préjudice, de vivre avec une maladie. Les gens qui naissent avec des besoins spéciaux doivent faire face à la difficulté d’accès aux soins et surtout, à la difficulté d’être acceptés tels qu’ils sont par les autres. 

Grâce à l’aide et au soutien formidable des volontaires de l’organisation, Nagina a la possibilité de vivre normalement malgré sa condition. Après treize années de dépression et d’enfermement, elle commence enfin à être socialement acceptée !

Commentaires

Également féroce