Une adolescente tombe dans l’anorexie à cause de la danse classique.

Margherita Barbieri est seulement âgée de 18 ans, pourtant elle a déjà connu des épreuves atroces. Elle est aujourd'hui capable de partager son histoire dans l'espoir de venir en aide à d'autres personnes vivant une expérience proche de la sienne.

 

Una foto publicada por Margherita Barbieri (@margibarbieri) el

Margherita, originaire de Reading en Angleterre, voulait être danseuse étoile, mais son rêve a été brisé par sa professeure de danse, extrêmement exigeante, qui trouvait que ses formes n'étaient pas appropriées à la danse classique. Pour elle, les "grosses cuisses" de Margherita l'empêcheront de réaliser son rêve. Embarrassée et bouleversée par ces commentaires, la fillette commence alors à suivre un régime très strict pour perdre du poids.

Margherita ne veut pas que son corps l'empêche d'aller au bout de ses rêves, donc elle arrête de s'alimenter correctement et ne consomme plus que 140 calories par jour. Il lui arrive également de ne pas manger pendant des jours entiers. Son corps en prend un énorme coup et en une année, elle passe de 49 kg à 24 kg. Elle admet que les commentaires de sa professeure ont fini par lui faire détester son propre corps : "Mon poids était parfaitement correct, mais je n'en avais pas conscience à l'époque. Je voulais juste devenir danseuse étoile, alors j'ai commencé à m'entraîner à outrance sans manger. Je commençais à prendre du plaisir à punir mon corps et ai pris goût à me détester."

Margherita a lutté pendant de longues années contre l'anorexie, jusqu'à ce qu'elle parvienne enfin à sortir de cette spirale infernale. À mesure qu'elle retrouve une alimentation saine et équilibrée, son corps et sa santé générale s'améliorent également. Elle a fait une liste de 200 aliments qui "l'effrayaient" à cause leur haute teneur en calories : le beurre et le chocolat en faisaient partie. Petit à petit, elle a fini par les réintroduire tout de même au sein de son alimentation et elle a pu retrouver son poids initial et normal (49 kg).

 

Una foto publicada por Margherita Barbieri (@margibarbieri) el

Aujourd'hui, Margherita se sent en pleine forme et plus belle que jamais. Elle a arrêté la danse classique parce qu'elle s'est rendue compte que cela n'était pas bon pour son corps et se consacre désormais à la danse au sein de comédies musicales, où elle se sent beaucoup plus à l'aise. Margherita se montre également très présente sur les réseaux sociaux où elle encourage ses followers à "apprendre à s'aimer et accepter son corps ainsi que garder une relation saine avec la nourriture. L'anorexie est une maladie excessivement nocive et potentiellement mortelle." La jeune fille ajoute qu'elle a de la chance d'avoir pu se rétablir à temps.

Des commentaires désobligeants sur son physique l'ont poussée à maltraiter son corps pendant des années, mais heureusement pour elle, Margherita a su surmonter sa maladie et reprendre le contrôle de sa vie. Cette histoire est le bon petit rappel qu'il ne faut jamais laisser personne nous dénigrer ou nous juger.

Source:

upsocl, dailymail

Commentaires

Également féroce