Une femme défigurée à cause d’un coup de feu se fait greffer un visage.

Connie et Tom Culp se rencontrent alors qu’ils n’ont que quinze ans. Leur amour débute et semble une évidence. Ils s’aiment, se marient, ont deux enfants, se disputent, se réconcilient, comme un couple normal. Connie est belle, séduisante, alors parfois, Tom est jaloux.

“Il était jaloux car tout le monde semblait m’aimer. Le problème n’était même pas spécialement avec les hommes. La clientèle m’appréciait et les filles qui travaillaient avec nous, aussi”, témoigne-t-elle. Le couple a des difficultés, quelques tensions dues à leur situation financière délicate. “Nous étions tous les deux propriétaires du bar à parts égales. Mais on gagnait peu d’argent et cela aggravait les tensions dans notre couple”. Des difficultés de passage, comme tout le monde en connaît. 

Youtube/Barcroft TV

Tom a un caractère passionné, de temps en temps, il se met en colère. Une fois, il perd le contrôle et la frappe. Connie lui pardonne. Ça arrive à tout le monde, elle comprend, il est sous tension. Un autre jour, il perd à nouveau le contrôle et la frappe encore. Mais Connie sait qu’il l’aime après tout. C’était un accident, il n’est pas comme ça, il a juste des difficultés. Quand les tensions seront apaisées, quand la situation financière sera meilleure, tout s'arrangera.

“Il ne m’avait, jusqu’alors, frappée que deux fois. Mais quand il explosait, il cassait tout dans la maison. Un jour, il s’est acharné sur un trophée que j’avais remporté lors d’un tournoi de karaté”, explique Connie. Tom continue à se sentir mal. Sa colère sourde grandit avec le temps. Elle se fait sentir au quotidien et Connie se sent menacée.

Youtube/Barcroft TV

Parfois, il est tellement en colère, qu’il la menace, lui dit qu’il va la tuer. Elle ne sait pas trop quoi faire. Jusqu'à quand doit-elle supporter cela ? Est-ce que les choses vont s’arranger ? “En fait, le pire, c’était les mots, ce harcèlement quotidien. C’était peut-être des signes annonciateurs, mais jamais je n’aurais pu imaginer ce qui allait se produire. Ce soir-là où quelque chose a lâché dans sa tête…”.

Une nuit, en 2004, Tom et Connie se disputent, car il l’a vu parler à un autre homme. Et l’inimaginable arrive. Tom, son Tom chéri, pris d’une colère folle, sort son arme et tire au milieu du beau visage de sa femme, laissant un trou béant.

Youtube/Barcroft TV

“Je me souviens du moment où il a braqué son arme sur moi. Je me souviens de ce qu’il m’a dit. Je me rappelle l’instant où le coup est parti. Les psychiatres refusent de me croire, mais c’est la vérité : je n’ai rien oublié.”

Pendant des années, Connie vit avec un trou au milieu du visage, défigurée, pendant que son mari est en prison. Son nez, ses joues et sa lèvre supérieure sont détruits.

Youtube/Barcroft TV

Mais en décembre 2008, son destin change lorsqu'elle obtient une greffe quasi totale du visage, la première opération du genre aux États-Unis. Connie subit 23 heures de chirurgie, des dizaines de greffes de peau, de dons de sang et de traitements anti-rejet. 

Youtube/Barcroft TV

Connie peut enfin reprendre une vie normale avec ce visage. “Ce n’est pas le mien mais peu importe : j’en suis heureuse.” 

Aujourd’hui, son message le plus important à toutes les femmes est : “Faites attention à ce que votre homme dit. S’il dit qu’il va faire quelque chose, c’est qu’il va le faire.” Elle ajoute “Ça ne s’arrange pas. Ça ne s’arrange pas.”

Youtube/Barcroft TV

 Un coup, des mots violents “par accident”, ne sont pas dérisoires. Ils sont les signaux d’alarme de ce qu’il pourrait arriver de tragique par la suite. L’histoire de Connie peut faire prendre conscience de la vitesse à laquelle une telle situation peut basculer vers le drame.

Quant à Connie, elle a maintenant un nouveau visage, a divorcé de son mari et peut reprendre une nouvelle vie. 

Commentaires

Également féroce