Une mère montre et raconte ce que vivre avec un cancer représente.

À première vue, Ruth Naylor semble mener une jolie petite vie. Âgée de 32 ans, elle est une femme d'affaires qui a réussi, une maman de deux adorables enfants et propriétaire d'une jolie maison. Pourtant, la maladie n'épargne personne. Au cours d'une radio, les médecins découvrent une grosseur près de l'un de ses poumons et apprennent très vite qu'il s'agit d'un lymphome de Hodgkin, une forme de cancer très rare. Voulant sensibiliser les gens sur cette maladie, elle décider alors de documenter son combat contre la maladie sur les réseaux sociaux.

Au début, Ruth croit avoir attrapé une grippe, mais le diagnostic a radicalement changé sa vie. "Vous pensez soudain que vous allez tout perdre et votre vision de la vie et du monde change du tout au tout", raconte la Britannique. "Nous sommes obsédés par la perfection, mais le cancer vous apprend soudain l'humilité. Lorsque que je suis dans ma blouse d'hôpital, je ne suis pas différente des autres. Je suis juste une femme lambda qui tente désespérément de rester en vie."

Depuis le début de sa chimiothérapie, Ruth utilise Instagram pour montrer ce que vivre avec un cancer signifie : un seau à côté du lit, les injections douloureuses, la perte de ses cheveux, la fatigue extrême.

"Il n'y avait pas de temps à perdre alors j'ai commencé le traitement directement après mon diagnostic", raconte Ruth. Cette dernière a perdu sa mère d'un cancer du foie quand elle avait 21 ans. "Quand je me retrouve au lit la nuit et que la maison est calme, je ne peux m'empêcher de me demander comment tout cela va finir. Je me dit souvent : 'et si je ne me réveille pas demain matin et que les enfants se retrouvent orphelins ?'"

Ce sont ses enfants, Eva (4 ans) et Oscar (2 ans) qui lui donnent la force de se battre. Et malgré toute la souffrance, la maman n'a jamais eu envie de baisser les bras "mourir n'est pas envisageable !"

Une fois la chimiothérapie terminée, Ruth devra avoir recours à une radiothérapie. Bien que la voie du rétablissement soit encore très longue, elle peut compter sur le soutien de tous ses proches dans sa lutte acharnée contre le cancer. Et avec les photos qu'elle poste en ligne, la trentenaire fait passer un message clair à toutes les personnes atteintes d'un cancer : vous n'êtes pas seul(e)s.

Source:

Mirror

Commentaires

Également féroce