Vidéo : Des petites filles dansent sur du Beyoncé pour défendre leurs droits.

Il aurait été difficile de trouver un meilleur timing. Passée inaperçue entre les #BalanceTonPorc, les #MeToo et autres douces actualités, le 11 octobre 2017 avait lieu la Journée internationale de la Fille. À cette occasion, Beyoncé a lancé un nouveau clip. Enfin… pas vraiment. 

C’est en fait une initiative d’Unicef qui, pour fêter cette 5ème Journée de la Fille, a tourné une vidéo montrant des jeunes filles du monde entier, dansant et chantant en playback sur la chanson "Freedom" de Beyoncé.

"Freedom, freedom, where are you ?" (Liberté, liberté, où es-tu ?) scandent-elles en cœur. Et c’est une bonne question, lorsque l’on prend conscience des faits énumérés dans cette vidéo :

1. Toutes les 5 minutes, une fille meurt des suites de violences.

2. 1 fille sur 4 est mariée encore enfant.

3. 71 % des victimes du trafic d'êtres humains sont des femmes.

4. 63 millions de filles ont subi une mutilation génitale.

5. 130 millions de filles ne sont pas scolarisées.

6. Les filles ont deux fois plus de risques d’être infectées par le SIDA.

Le but de cette vidéo est évidemment d’appeler à l’union de tous pour que chaque petite fille soit scolarisée et afin, qu’ensemble, on en finisse avec toute forme de violence exercée sur les filles, l’épidémie du SIDA et le mariage d’enfants.

La vidéo se termine par un message fort que la chanteuse, qui prête sa chanson à la champagne, a partagé sur les réseaux sociaux : "Tous les jours, des filles, partout dans le monde, se battent pour leur liberté. Rejoignez-les."

&nbsp

Si vous le voulez, vous pouvez partager cet article et utilisez le hashtag #freedomforgirls sur les réseaux sociaux, en expliquant ce que veut dire, pour vous, la liberté des filles.

Faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour attirer l'attention sur cette cause !

Source:

i-D Vice

Commentaires

Également féroce