13 choses impensables aujourd’hui qui étaient totalement normales avant.

On pense souvent que le monde actuel part en vrille et que c'était mieux avant, mais c'est loin d'être le cas. Il existe énormément de choses qui étaient considérées complètement normales à l'époque, mais qui, aujourd'hui, seraient inutiles, risquées, cruelles ou simplement terribles. En voici 13 exemples :

1. Cocaïne en libre service pour les douleurs dentaires

Au XIXe siècle, la cocaïne commence à s'utiliser pour traiter les addictions à la morphine, c'est alors que l'on a découvert ses effets analgésiques. Très vite, la cocaïne est vite devenue un "remède miracle" contre la fatigue, les douleurs dentaires et l'allergie au pollen.

2. Envoyer des enfants par courrier

Au début du XXe siècle, non seulement c'était totalement possible aux États-Unis, mais également légal d'envoyer des bébés par courrier. Si le poids de l'enfant ne dépassait pas le poids autorisé d'un colis normal, il était normal de pouvoir l'envoyer à ses proches par ce moyen.

3. Les cages pour bébé sur les murs de la maison

Dans les années 30, il était très courant en Angleterre de faire prendre l'air aux bébés dans des cages en fer fixées aux fenêtres.

4. Des gnomes décoratifs

Au XVIIIe siècle, une mode étrange a lieu dans la haute société : les bourgeois embauchent des hommes pour les faire vivre dans des huttes au milieu de leurs jardins à la manières de gnomes vivants.  On interdisait à ces "nains ermites" de se couper les cheveux, la barbe et les ongles et on les traitait comme des objets de décoration.

5. Des processus médicaux complètement déments

Ce qui avant était considéré comme une méthode normale, serait une véritable horreur de nos jours. On jugeait que les ventouses n'étaient pas dangereuses, on administrait du mercure contre la syphilis et les lavements au tabac étaient monnaie courante au XVIIIe pour ranimer les patients. Au XIXe siècle, le célèbre orthopédiste, Lewis Sayre, a même démontré comment redresser la colonne vertébrale d'une patiente en la suspendant à un crochet.

6. Des jouets radioactifs

Au début des années 50, les dangers de la radioactivité étaient sous-estimés aux États-Unis. D'ailleurs, des "mini laboratoires" de jouets, où des petites quantités d'uranium étaient utilisés pour fabriquer les articles, ont ouvert leurs portes. Et ces jouets étaient souvent offerts aux enfants...

7. Des zoos humains

À l'époque, on exposait des personnes d'Afrique et d'Asie dans des zoos à la manière d'animaux sauvages. La supériorité de la race blanche étaient alors réaffirmée. Cette photo date de l'année 1958, en Belgique.

8. Les photos de défunts

L'essor de la photographie est tel que même les personnes aux revenus modestes peuvent prendre des photos des moments importants. De nombreuses personnes les utilisaient pour avoir des souvenirs des êtres chers disparus... qui apparaissaient aux côtés des vivants. Ils habillaient les défunts de leurs plus beaux vêtements et les arrangeaient au mieux. Voici des parents poser à côté de leur fille défunte.

9. Collectionneur de membres humains

Aujourd'hui, on penserait que seules les personnes perturbées possèdent une collection de membres humains. Mais il y a peu de temps, c'était encore un hobby parfaitement acceptable chez les nantis qui exposaient leurs possessions fièrement chez eux. Sur la photo ci-dessous, on aperçoit un vétéran américain poser aux côtés d'un crâne appartenant à un soldat japonais.

10. La cigarette était recommandée lors de la grossesse

Au milieu du XXe siècle, les effets néfastes du tabac n'étaient pas vraiment connus et fumer était vu comme un passe-temps élégant et salutaire. Même les médecins conseillaient aux femmes enceintes de fumer et les sociétés de tabac en ont profité pour produire des publicités à cet effet.

11. Écoulement de sang

De l'Antiquité au XIXe siècle, on voyait comme bénéfique et revigorant pour les humains et les animaux de perdre une certaine quantité de sang de temps en temps. On croyait que cela permettait de soigner une grande variété de maladies et de maux. Avec un couteau, on taillait le bras et on laissait couler jusqu'à un litre de sang. Aujourd'hui, on a la preuve que cette pratique n'a en fait aucun bénéfice et ne fait qu'affaiblir le patient et mettre à mal sa santé.

 12. Des séjours horribles dans les hôpitaux psychiatriques

Les premiers hôpitaux psychiatriques n'étaient pas construits dans le but de traiter les patients, mais de les enfermer. On leur administrait de mauvais traitements et on les utilisait comme des objets d'étude pour réaliser des expériences inhumaines. Plusieurs visiteurs payaient d'ailleurs l'entrée des asiles pour venir voir et se moquer des "patients".

13. Cosmétiques radioactifs

Pendant longtemps, on a considéré la radioactivité comme quelque chose de chic et l'a ajouté dans plusieurs produits du quotidien tels que les produits cosmétiques. la société Tho-Radia en ajoutait à ses parfums, crèmes, poudres et rouges à lèvres.

Alors, toujours d'avis que c'était mieux avant ?

Source:

Brightside

Commentaires

Également féroce