Un homme recherché se rend à la police après avoir perdu un pari sur Facebook.

Avez-vous déjà parié avec des proches ou des connaissances ? Peu importe l'enjeu, c'est le frisson provoqué qui fait tout ! Parfois, il n'y a rien de plus gratifiant que d'apprendre que l'on a gagné un pari.

Le 11 octobre dernier, la police de la ville de Redford dans le Michigan a posté la photo d'un jeune homme de 21 ans sur Facebook. Un certain Michael Martin Zaydel, faisant l'objet d'un mandat de recherche. Michael finira par être attrapé, mais pas comme on peut l'imaginer, loin de là.

Il y a quelques jours, une personne n'arrêtait pas de commenter de façon négative et agressive les publications de la police sur Facebook.

 "Vous êtes des nazes !"

La personne au pseudonyme improbable, Champagne Torino, déverse sa haine dans des commentaires agressifs.

Les policiers préviennent alors l'individu : "Compte tenu des propos et menaces proférés envers les résidents et les officiers, nous vous donnons un avertissement. Si vous continuez, vous serez bloqué." Quelques minutes plus tard, Champagne envoie un autre message aux policiers.

"Ouais, je m'en fous. Si votre prochaine publication obtient plus de 1 000 partages, je me rendrai et vous apporterai en plus des douzaines de beignets. Je vous le promets. Je ramasserai également tous les déchets que l'on trouve autour des écoles publiques. Voyons voir combien vous obtenez de partages."

Champagne est en fait Michael, le criminel recherché ! La police fait alors une capture d'écran de son message et ajoute : "Défi accepté ! […] Il a promis de nous ramener des beignets et vous savez à quel point on aime ça ! Aidez-nous à remporter ce pari et à nettoyer les écoles de Redford en même temps !"

Les citoyens, trouvant ce défi plutôt marrant, décident alors de participer et la publication se partage plus de 1 000 fois en une heure seulement.

Personne ne sait si le criminel tiendra parole. Or, trois jours plus tard, un jeune homme se présente au poste de police... C'est Michael !

Et il n'est pas venu les mains vides ! Il offre beignets et bagels aux policiers.

Le jeune homme est immédiatement menotté et mis en cellule pour 39 jours. Il en passera 30 de plus s'il ne paie pas ses frais de justice.

Nombreuses sont les personnes qui ont ri de voir Micheal menotté, mais beaucoup ont été pris d'une certaine empathie. L'un des résidents déclare : "C'est un gamin de 20 ans et pour moi, il n'a pas commis de faute impardonnable. J'espère juste qu'après sa punition, il aura compris et appris la leçon."

Beaucoup d'événements improbables se passent sur Terre. En tout cas, c'est la première fois qu'on voit un criminel se rendre à la police à cause d'un pari sur Internet. On n'aura décidément jamais tout vu !

Source:

FOX, New York Post, npr

Commentaires

Également féroce